L'histoire de la famille Radwell

« Radwell International vend et répare des dispositifs de contrôle électrique et électronique industriels. Nous vendons et réparons des temporisateurs, des compteurs, des détecteurs photoélectriques, des disjoncteurs, des interrupteurs, des boutons-poussoirs, des automates programmables, des servomoteurs, des régulateurs de vitesse et tout autre dispositif utilisé pour faire fonctionner les machines », explique Brian Radwell, président et directeur général de Radwell. Plus précisément, Brian Radwell explique que Radwell travaille au service de constructeurs automobiles, d'usines chimiques, d'usines de transformation des aliments, de municipalités, d'organismes gouvernementaux, de boulangeries, de centrales électriques, de parcs d'attractions, d'exportateurs, d'usines de moulage et d'extrusion de plastique, d'aciéries, parmi de nombreux autres secteurs commerciaux.

Radwell poursuit sa percée sur les marchés de la fabrication et de l'automatisation grâce à son immense ressource en ligne : Radwell.com. Le site Web de Radwell est le plus grand fournisseur au monde d'équipements de contrôle électrique et électronique industriels excédentaires, neufs et d'occasion. « Nous rachetons les équipements de contrôle neufs et usagés lors des fermetures d'usines, des ventes aux enchères et des surplus d'inventaire. » Radwell certifie la conformité des pièces, les envoie dans un emballage personnalisé Radwell et les vend à 50 % de leur prix d'origine. Radwell vend plus de 30 % de ses produits hors des États-Unis.

L'histoire de la famille Radwell

Les origines de Radwell

Brian Radwell a grandi dans la petite ville de Medford, dans le New Jersey. Au cours de ses deux premières années d'enseignement secondaire, Brian prenait plaisir à jouer au football américain pour son lycée. 1982 marqua le début de temps difficiles et le budget de la famille était serré. Sans certitude quant à l'obtention d'une bourse sportive pour aller à l'université, et contre l'avis de son entraîneur, Brian décida d'arrêter le football et de commencer à travailler. « À 15 ans, je suis devenu chargeur chez Speck Industrial Controls. Il s'agissait d'un petit distributeur de matériel de contrôle industriel qui employait cinq personnes à Mount Laurel, New Jersey. Mon père Jerry détenait un petit pourcentage de Speck et m'a formé sur les méthodes de fabrication industrielle et l'importance des équipements de contrôle électriques et électroniques. »

Brian a poursuivi le lycée en optant pour des programmes de formation rapide afin de profiter des possibilités de formation et d'emploi qu'offrait l'industrie de l'automatisation en plein essor. Speck rencontrait des difficultés. Brian décida de conserver son poste de chargeur et d'accepter un deuxième emploi comme pompiste près de Marlton. « Cela m'a permis de travailler jusqu'à minuit presque tous les soirs tout en apprenant à gagner ma vie. » Entre 15 et 18 ans, Brian a poursuivi un cursus à plein temps au lycée tout en occupant deux emplois.

Les origines de Radwell

Jeunesse

À l'âge de 18 ans, Brian terminait ses études secondaires et faisait face à un avenir incertain lorsqu'une occasion en or s'est présentée. Jim Speck, propriétaire et président de Speck, a décidé de fermer boutique. Brian a obtenu son diplôme en juin 1986 et s'est joint à son père pour prendre le contrôle de Speck. Brian commençait une carrière accélérée dans la vente et la réparation industrielle. « J'ai travaillé sans relâche pour assurer les réparations la nuit et la vente de nouveaux produits le jour. L'entreprise comptant seulement 4 employés, tout le monde a dû travailler de longues heures dans des conditions très stressantes. » Jerry, le père de Brian, n'a pas su résister et a subi un infarctus quelques mois seulement après l'acquisition. 

Jeunesse

L'échec n'est pas permis

Brian a donc assumé la responsabilité de la gestion de l'entreprise pendant que son père demeurait inapte au travail. Sa mère, Darlene, a commencé un long parcours semé de difficultés. Brian a immédiatement su qu'il lui faudrait tout donner pour bâtir une entreprise digne de confiance. Il s'est donc concentré sur le développement d'une relation étroite avec ses clients. L'entreprise devait pour cela être plus rapide, meilleure et moins coûteuse que tous ses concurrents. Brian ne savait pas que la concurrence allait tout faire pour tenter de l'arrêter. Tout d'abord, le plus gros concurrent dans le domaine de la réparation a poursuivi Brian pour l'impression d'un livre sur les prix de réparation, stipulant qu'il violait leur droit d'auteur exclusif. Les frais juridiques exorbitants et le coût croissant de l'assurance maladie de Jerry représentaient plus que ce que l'entreprise pouvait se permettre. « Nous vivions avec un salaire hebdomadaire de 25 $ et passions des nuits au bureau pour aller jusqu'au bout de la bataille juridique », se rappelle Brian. « Ensuite, le plus grand fabricant américain de matériel de contrôle industriel nous a attaqués en justice, déclarant que nous n'avions pas le droit de déclarer que nous pouvions réparer leurs produits », explique Brian. Une nouvelle bataille juridique coûteuse s'en est suivie et l'argent se faisait d'autant plus rare. 

L'échec n'est pas permis

Coûte que coûte

Jerry, dans l'incapacité de supporter tous ces problèmes, eut un nouvel infarctus qui nécessita un pontage d'urgence. Cela compliqua davantage la présence de Jerry aux côtés de Brian pendant une longue période. À 22 ans, Brian était prêt à faire concurrence aux grandes entreprises bien établies. Les poursuites judiciaires et les tentatives visant à faire échouer Radwell se sont apaisées pendant un certain temps. Brian avait acquis la réputation d'un jeune président persévérant qui n'avait pas peur d'affronter les « géants de l'industrie". Il était prêt à tout pour gagner. « Cela fit réfléchir nos concurrents à deux fois à l'idée d'engager des actions en justice sans fondement pour tenter de nous mettre en faillite », ajoute Radwell.

Coûte que coûte

Une entreprise paralysée

Brian a épousé son amour de jeunesse à l'âge de 23 ans et a commencé à préparer l'avenir. Malheureusement, le monde avait d'autres projets pour lui. De nouveau en proie à la maladie, Jerry a chuté... lourdement. Cette fois, une attaque cérébrale l'a paralysé à 100 pour cent et l'a mis dans un état de « blocage ». Il ne pouvait que lever les yeux - vers le haut pour « oui », vers le bas pour « non ». Brian était extrêmement proche de Jerry et se sentait extrêmement triste et déprimé en voyant son père souffrir. Brian était déterminé à apporter à Jerry le meilleur soutien et la meilleure qualité de vie possibles. Par chance, l'entreprise avait une assurance qui permettait à Jerry de recevoir des soins infirmiers à domicile 24 heures sur 24. Sans cette assurance, il aurait fallu placer Jerry dans un foyer de soins de longue durée. L'entreprise s'est serrée les coudes sans ralentir le rythme.

Jerry était au tout début de la cinquantaine quand Brian a fait le choix de ne pas le placer dans un foyer de soins de longue durée. « C'est à ce moment que la plus grande bataille a commencé », s'exclame Radwell. « Nous comptions 15 employés, et la compagnie d'assurance a fait passer nos primes de 2 000 $ par an pour un employé moyen à 60 000 $ par employé par an ! » Ceci venait s'ajouter au fait que son père Jerry avait toujours besoin de cette assurance qui coûtait presque 1 million de $ par an à Speck. L'assurance proposée pour remplacer la police en cours ne comprenait pas les soins infirmiers à domicile.

Une entreprise paralysée

La fin d'une époque

Par la suite, la compagnie d'assurance a envoyé un courrier indiquant que la police d'assurance de Jerry devait être annulée et qu'il devait passer à la nouvelle police ou trouver une autre compagnie. Ceci n'a laissé d'autre choix à Brian que d'intenter une action en justice contre l'une des plus grandes compagnies d'assurance au monde, et de se lancer dans la plus longue bataille de sa carrière. Brian Radwell a déclaré : « Toute l'entreprise a travaillé en équipe pour mener cette bataille. Après plusieurs années, nous avons gagné contre cette compagnie d'assurance. Mon père n'a pas passé une seule journée dans un foyer de soins de longue durée », déclare Radweel avec beaucoup de fierté.

Jerry Radwell est décédé en 2002, la veille du Nouvel an à son domicile de Medford dans le New Jersey.

OurFuture_is_Dedicated
Jerry Radwell 1936 - 2002
Père, ami, enseignant, patron

Expansion mondiale de Radwell

En 2005, Speck Industrial Controls devient Radwell International, Inc. et emménage dans de nouvelles installations de 6 500 mètres carrés comprenant un centre de réparation ultramoderne de 1 400 mètres carrés à Lumberton, New Jersey. Les nouvelles installations de Radwell comprennent en outre un espace d'entreposage de 3 200 mètres carrés, y compris le gigantesque système de stockage « Area 51 » sur deux étages. En 2008, les ventes nettes de Radwell atteignent 37 millions de $. En mai 2009, Radwell accroît son espace d'entreposage, portant la surface de son siège social à Lumberton à 10 000 mètres carrés.

En 2011, Radwell se développe sur les marchés européens en établissant un centre de réparation et de distribution au Royaume-Uni, dans le but de faire connaître la marque Radwell sur les marchés étrangers.

En 2012, Radwell s'établit sur le marché canadien en faisant l'acquisition d'Enterprise Automation, une entreprise de réparation canadienne, par la suite rebaptisée Radwell-Canada. Cette filiale dessert dès lors le marché canadien depuis un centre de réparation et de distribution situé dans l'agglomération de Toronto. Radwell-Canada effectue ses réparations en interne et offre à ses clients un accès au vaste réseau dont bénéficient les États-Unis et le Royaume-Uni.

En 2014, Radwell se lance dans l'acquisition de plusieurs petites sociétés de distribution et de réparation à travers les États-Unis en vue de les fusionner et de les transformer en succursales de Radwell, rapprochant ainsi les services de réparation et de vente de produits des marchés locaux et des territoires de vente qu'elles desservent. La première de ces acquisitions fut celle de Dorman and Associates à Franklin, Indiana. Le bâtiment existant de Dorman a été entièrement rénové et la société a rapidement été rebaptisée Radwell-Indiana.

En 2015, Radwell fait l'acquisition du groupe KF et de ses installations, puis le rebaptise Radwell-Caroline du Nord, de la société Midwest Industrial Services, rebaptisée Radwell-Missouri, et d'Omega Repair, une entreprise de réparation de CNC (commandes numériques par calculateur), basée à Arlington, au Texas. Celle-ci est rebaptisée Radwell-Texas et devient l'un des centres de réparation spécialisés de Radwell, et son centre de distribution pour le Sud-Ouest des États-Unis.

En 2016, Radwell fait l'acquisition de 3E Services, aujourd'hui Radwell-Georgia, et s'implante en Allemagne en ouvrant une succursale à Krefeld.

Radwell continue également d'accroître ses effectifs de vente et de service aux États-Unis, et renforce ainsi sa présence tant à l'échelle nationale que mondiale. Elle devient ainsi l'une des plus importantes sociétés industrielles de réparation et de distribution au monde.

Radwell International aujourd'hui

Radwell a récemment déménagé de son siège social mondial actuel à Lumberton, New Jersey, pour s'implanter dans une installation de 29 000 mètres carrés à Willingboro, New Jersey, après un an d'efforts visant à la transformer en une magnifique usine de production automatisée ultra-moderne. Radwell a également acheté et installé le système de gestion des stocks Swisslog Autostore, qui comprend 50 000 bacs gérés par 34 robots mobiles de prélèvement. Le nouveau siège social de Radwell a permis de rassembler la majeure partie du personnel du groupe en un seul lieu, où il peut profiter d'un restaurant sur le thème de la plage, d'une salle de jeux et d'une salle de sport.

Aujourd'hui, la famille Radwell compte plus de 850 membres à travers le monde.

Radwell est déterminée à devenir la meilleure entreprise industrielle de réparation et de distribution de matériel d'automatisation excédentaire au monde. Radwell a recruté des ingénieurs et des techniciens pour renforcer sa force de vente mondiale interne et externe. Radwell s'efforce d'offrir le meilleur en matière de fiabilité et se soucie véritablement de ses clients, tout en continuant à leur proposer le meilleur service possible.

Visite du siège social de Radwell à Willingboro, dans le New Jersey

L'attachement de Radwell envers les communautés et leurs habitants

En plus de son engagement à poursuivre la croissance de son entreprise ici et à l'étranger, Radwell se considère comme un élément important de la communauté locale et mondiale en vertu des efforts continus dont elle fait preuve pour « donner en retour ». Comme l'explique Brian Radwell, « J'estime qu'il est de la responsabilité de toute entreprise prospère de soutenir la communauté et d'aider les autres. » Radwell assume cette responsabilité chaque jour. Rien qu'au cours de ces dernières années, Radwell a fait des dons à plusieurs causes et initiatives communautaires à l'échelle locale et nationale. Si Radwell est en mesure d'aider d'une quelconque manière, en général elle le fait, qu'il s'agisse de demandes pour soutenir les initiatives des employés, comme les cyclothons ou marchetons à but caritatif et autres parrainage d'équipes de sport, les nombreuses fondations pour la recherche et l'éducation, ou ensore l'aide financière aux actions de secours consécutives aux catastrophes. L'entreprise a récemment fait un don de 10 000 $ à la fondation Virtua pour la recherche sur le cancer du sein.

Radwell maintient un engagement fort auprès de ses collaborateurs, qui ne sont pas désignés comme des employés, mais comme des membres de la famille. Radwell comprend le rôle que jouent les efforts collectifs et les talents de son personnel dans sa réussite. Après la récente crise économique qui a frappé le monde entier, Radwell est fière d'avoir non seulement su éviter le licenciement d'un quelconque membre de sa famille en raison du ralentissement économique, mais d'avoir au contraire continué à embaucher et à s'agrandir.

L'attachement de Radwell envers les communautés et leurs habitants

Pour plus d'informations, veuillez nous laisser un message.

Pour une assistance immédiate s'il vous plaît contactez-nous au

call 1.800.884.5500 mail_outline sales@radwell.com
arrow_upward